Série sur les Psaumes des degrés

« Les psaumes 120 à 136 forment le « grand Hallel »(de «h alleluja » signifiant
« Louez Dieu »), alors que les paumes 113 à 118 sont appelé « Hallel égyptien » et
les psaumes 145 à 150 « l’Hallel final ».
Presque tous les psaumes (15 sur 17) de ce « grand Hallel » sont des « psaumes
des degrés »
o  Personnellement, je suis volontiers l’opinion de Frédéric. Godet,
commentateur biblique du XIXe siècle, qui voit danscette terminologie
une présentation d’étapes successives du pèlerin qui a quitté sa patrie
pour monter et rejoindre Jérusalem (800 mètres d’altitude) et venir y
adorer trois fois l’an selon les fêtes annuelles prescrites par la loi juive :
  La fête des pains sans levain ;
Série réalisée en 2012-2013 à l’EELO et la maison «La Clairière » par Patrick Lüthert,
sur la base de différents canevas, prédications, livres et autres ressources informatisées.
  la fête des semaines aussi appelée fête de la moisson ou Pentecôte ;
  la fête des récoltes ou fête des tabernacles.
Les psaumes 127 & 128 sont « au centre » du cahier de ces cantiques des degrés. Et leur
thème fondamental, central, est la famille, cellulefondamentale de la société dans le plan
de Dieu, image aussi d’un des aspects de l’Eglise.

« Les psaumes 120 à 136 forment le « grand Hallel »(de «h alleluja » signifiant  « Louez Dieu »), alors que les paumes 113 à 118 sont appelé « Hallel égyptien » et les psaumes 145 à 150 « l’Hallel final ».

Presque tous les psaumes (15 sur 17) de ce « grand Hallel » sont des « psaumes des degrés »

o  Personnellement, je suis volontiers l’opinion de Frédéric. Godet, commentateur biblique du XIXe siècle, qui voit dans cette terminologie une présentation d’étapes successives du pèlerin qui a quitté sa patrie pour monter et rejoindre Jérusalem (800 mètres d’altitude) et venir y adorer trois fois l’an selon les fêtes annuelles prescrites par la loi juive :

  La fête des pains sans levain ;

  la fête des semaines aussi appelée fête de la moisson ou Pentecôte ;

  la fête des récoltes ou fête des tabernacles.

Les psaumes 127 & 128 sont « au centre » du cahier de ces cantiques des degrés. Et leur thème fondamental, central, est la famille, cellule fondamentale de la société dans le plan de Dieu, image aussi d’un des aspects de l’Eglise.

Retrouvez toutes la séries d’études et de prédications sur ces Psaumes en les téléchargeant au format PDF.

Les commentaires sont fermés.