Archive pour la catégorie ‘Ancien Testament’

Série sur les Psaumes des degrés

« Les psaumes 120 à 136 forment le « grand Hallel »(de «h alleluja » signifiant
« Louez Dieu »), alors que les paumes 113 à 118 sont appelé « Hallel égyptien » et
les psaumes 145 à 150 « l’Hallel final ».
Presque tous les psaumes (15 sur 17) de ce « grand Hallel » sont des « psaumes
des degrés »
o  Personnellement, je suis volontiers l’opinion de Frédéric. Godet,
commentateur biblique du XIXe siècle, qui voit danscette terminologie
une présentation d’étapes successives du pèlerin qui a quitté sa patrie
pour monter et rejoindre Jérusalem (800 mètres d’altitude) et venir y
adorer trois fois l’an selon les fêtes annuelles prescrites par la loi juive :
  La fête des pains sans levain ;
Série réalisée en 2012-2013 à l’EELO et la maison «La Clairière » par Patrick Lüthert,
sur la base de différents canevas, prédications, livres et autres ressources informatisées.
  la fête des semaines aussi appelée fête de la moisson ou Pentecôte ;
  la fête des récoltes ou fête des tabernacles.
Les psaumes 127 & 128 sont « au centre » du cahier de ces cantiques des degrés. Et leur
thème fondamental, central, est la famille, cellulefondamentale de la société dans le plan
de Dieu, image aussi d’un des aspects de l’Eglise.

« Les psaumes 120 à 136 forment le « grand Hallel »(de «h alleluja » signifiant  « Louez Dieu »), alors que les paumes 113 à 118 sont appelé « Hallel égyptien » et les psaumes 145 à 150 « l’Hallel final ».

Presque tous les psaumes (15 sur 17) de ce « grand Hallel » sont des « psaumes des degrés »

o  Personnellement, je suis volontiers l’opinion de Frédéric. Godet, commentateur biblique du XIXe siècle, qui voit dans cette terminologie une présentation d’étapes successives du pèlerin qui a quitté sa patrie pour monter et rejoindre Jérusalem (800 mètres d’altitude) et venir y adorer trois fois l’an selon les fêtes annuelles prescrites par la loi juive :

  La fête des pains sans levain ;

  la fête des semaines aussi appelée fête de la moisson ou Pentecôte ;

  la fête des récoltes ou fête des tabernacles.

Les psaumes 127 & 128 sont « au centre » du cahier de ces cantiques des degrés. Et leur thème fondamental, central, est la famille, cellule fondamentale de la société dans le plan de Dieu, image aussi d’un des aspects de l’Eglise.

Retrouvez toutes la séries d’études et de prédications sur ces Psaumes en les téléchargeant au format PDF.

Néhémie 9.1-9 ; 9.32 – 10.1 ; 10.29-3

Retrouvez ce message au format PDF.

Il arrive parfois de prendre un engagement que l’on regrette après. Il y a certains engagements qui sont pris « sous pression », plutôt que d’être consentis librement. C’est pour cela qu’il y a, par exemple, un délai légal qui nous permet de nous rétracter pour un contrat signé lors d’un démarchage de porte à porte. Mais il y a d’autres engagements dont on ne peut pas se défaire aussi facilement, quelles que soient les motivations. Vous avez peut-être remarqué, par exemple, en bas de l’écran, lors d’une publicité télévisée pour l’achat d’une voiture, ou pour un prêt de société de crédit, une banderole qui rappelle que le contrat engage la personne, et qu’il faudrait rembourser le prêt. Lire la suite de cette entrée »

Genèse 48.8-22

Retrouvez ce message au format PDF.

Vous avez peut-être lu un des polars de l’auteur américain John Grisham. Mais vous ne savez peut-être pas qu’il est chrétien. Un des moments importants dans sa vie est arrivé pendant ses études de droit. Un de ses amis l’informa qu’il avait une maladie qui allait l’emporter rapidement. Grisham lui demanda donc ce qu’il comptait faire, sachant qu’il allait bientôt mourir. Son ami lui répondit : « C’est très simple. Vous mettez vos affaires en ordre devant Dieu, vous décidez de passer autant de temps que possible avec les personnes que vous aimez, et ensuite, vous mettez en ordre vos affaires avec tous les autres ».[1] Ce serait un bon résumé pour décrire les dernières années de Jacob. Lire la suite de cette entrée »

Genèse 15.1-18 ; 17.1-11

Retrouvez ce message au format pdf.

La conférence d’Helsinki, qui commença en 1973, s’est terminée le 1er août 1975, par ce qu’on appelle « les accords de Helsinki ». Après environ deux ans et demi de négociations, ce traité a été signé par 25 pays, dont les États-Unis, la Russie, le Canada et tous les pays européens sauf l’Albanie. Cet accord, très important pour certains de ses termes, comme le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, a permis de grands progrès dans le respect des droits de l’homme, notamment en matière de la liberté de pensée et de religion, et de la libre circulation des personnes. C’est cet accord qui a permis exercer des pressions, par exemple, pour le respect des droits de l’homme dans les pays du pacte de Varsovie. Lire la suite de cette entrée »